21/07/2008

Retour à Ostende, la ville balnéaire des rois et des reines de Belgique

Le charme continue d'opérer pour ce deuxième week-end passé en solitaire à la "reine des plages". Cette fois-ci, pas de palais royal, mais une petite chambre dans un petit hôtel qui confond aération des chambres et empoisonnement des clients : pour faire frais, pschitt-pschitt, la femme de ménage termine son nettoyage avec un gros spray "d'aérosol-qui-sent-(pas)-bon"... Nini, devine ce qu'il y avait comme tableau au mur : la liseuse (que Mamy Erstein avait brodée)... Pas grave, j'ai compensé par de longues promenages au bord de mer. Patrick Steen_Dansende GolvenLes rafales de vent faisaient tournoyer le sable qui venait picoter les chevilles nues, mais ces bourrasques apportaient aussi dans le ciel, sur la mer et sur la plage des camaïeux qui ont tant inspiré les peintres à Ostende. Ces promenages revigorantes m'ont même amenée jusqu'à Knokke, une trentaine de km plus au nord... Avec le tram du littoral, bien sûr ! Comme dit la brochure, pas mensongère : "une attraction en soi". Madeline aussi aurait été contente, elle qui adore les transports publics. Le "kusttram", c'est donc une merveille d'invention qui permet de découvrir confortablement des dizaines de joyaux architecturaux de la première moitié du XXe siècle - ainsi que d'autres du modernisme. Avec bien sûr, la perle De Haan (Le Coq)... A Knokke, je suis donc allée embrasser Katie pour son anniversaire, P1010863avec_katie3qui était entourée de sa famille et d'amis. Une toute autre ambiance avec un apéro en cabine de plage - bien pratique pour nous abriter de l'ondée-surprise... P1010847apero_knokke Et une divine crème glacée chocolat-cappucino ; merci Michel pour le bon plan de cette "Glacerie de la poste". Au retour, je suis allée dévorer quelques tapas au pied d'une résidence art-déco (le "Bistro Le Beau Site"), où une table d'hôtes et des livres sur l'architecture m'ont accueillie. Et j'avais vue sur mer et sur un coucher de soleil rose... Splendide. J'oubliais que ce week-end j'ai aussi savouré un petit plaisir de femme enceinte : une bière sans alcool mais avec du goût ! Elle s'appelle Palm Green, elle est belge, est < 0,25 % alc. = assez pour me faire un peu tourner la tête... brasserie_du_parcAutres plaisirs du palais (et du bébé) : un sandwich au vrai crabe et à la bonne mayonnaise, acheté chez le poissonnier, et des tomates farcies au poisson à la brasserie de l'Hôtel du Parc, encore art-déco (c'est promis, après ceci, j'arrête de parler art-déco pendant au moins un mois). Merci Lucia pour cette adresse. hotelparkEt puis j'ai terminé cette escapade en allant sur la jetée, voir la tempête et la pluie de ce 21 juillet. Toute cette eau faisait tant rire les enfants et adolescents. A la mer, c'est marrant ; quand on arrive à Bruxelles, c'est bizarre, mais ça ne l'est plus du tout... Cela dit, avez-vous remarqué comment climats politique et météorologique étaient en symbiose aujourd'hui en Belgique ?

22:50 Écrit par Caroline Schickel dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.