10/06/2008

I can't get no satisfaction

Dimanche, c'était la fête de l'école de Madeline. La "fancyfair", comme ils disent en Belgique. Le thème de cette année était le rock'n roll. Le spectacle a donc commencé avec la classe de Madeline et les touts petits : les filles en papillon romantiques, les garçons en pirates rockers (sic). Ah, le beau paradoxe du rock. Madeline, elle, faisait la tête. Elle a ensuite gagné une guitare, et a fait son Johnny Halliday : "Quoâââ, ma gueule, qu'est-ce qu'elle a ma gueule ?!!!" Bravo, tout à fait au goût du jour, ma chérie !!! (on a compris le soir même, avec 39,2°C, qu'elle était malade...)papillonquoimagueule

00:07 Écrit par Caroline Schickel dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.